Décharges Laboratoire

Un nouveau décret gère les obligations de service et aux missions des personnels enseignants exerçant dans un établissement public d’enseignement du second degré :

Décret n° 2014-940 du 20 août 2014

Heure de préparation en absence de personnel de laboratoire, dite « heure de vaisselle »

Cette heure fait l’objet de l’article 9

Article 9 : Dans les collèges où il n’y a pas de personnels exerçant dans les laboratoires, les maxima de service des enseignants qui assurent au moins huit heures d’enseignement en sciences de la vie et de la terre ou en sciences physiques sont réduits d’une heure.

L’heure est donc obligatoire pour tous les professeurs de SVT et de physique – chimie qui enseignent au moins 8 h en collège, en l’absence de personnel technique de laboratoire.

 – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Heure de responsable de laboratoire

Cette heure n’apparaît pas dans le décret. De futurs textes d’application mettront en place les indemnités correspondant aux missions complémentaires.

Le Comité national a voté dimanche 25 janvier 2015, un texte pour vous permettre une intervention à propos de la DHG et de l’heure de responsabilité du laboratoire, dans votre établissement :

 

APBG, Comité National, Paris le 25 janvier 2015

Information importante aux collègues de SVT

 Compte tenu du décret n°2014-940 du 20 août 2014 relatif aux « obligations de service et aux missions des personnels enseignants », il est apparu important à l’APBG d’attirer votre attention et de vous permettre d’agir à propos de « l’heure de responsable de laboratoire ». Cette heure n’apparaît plus dans la dotation horaire globale (DHG). En revanche, il est indiqué dans ce décret qu’un professeur, avec son accord, peut réaliser une mission particulière, hors enseignement.

 Cette mission hors activité pédagogique entre dans le cadre des missions particulières, qui donnent droit à une indemnité (IMP) accordée par le recteur, après proposition du Conseil d’Administration de l’établissement.

 Pour l’APBG, il est fondamental que dans chaque établissement le représentant des professeurs de SVT, fasse une demande de prise en compte de la mission de gestion du laboratoire de SVT, de façon à ce que, dans les indemnités de missions particulières, cette dotation apparaisse. Pour ce faire une demande doit être présentée au Conseil d’Administration de l’établissement. Il faut souligner les rôles nécessaires et obligatoires remplis par le professeur de SVT responsable qui sont : la gestion des commandes de matériel et de produits, la sécurité des installations, l’organisation de l’ECE, ainsi que la notation et le suivi de la carrière des personnels techniques de laboratoire.

Pour l’APBG, une rémunération est justifiée pour effectuer ces tâches nécessaires au bon fonctionnement du laboratoire de SVT de l’établissement. Cette mission est distincte de celle de coordination de l’équipe pédagogique.

 – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Organisation et gestion du laboratoire

Pour le comité national de l’APBG, si l’heure de laboratoire n’apparaît plus dans la dotation horaire globale (DHG) des établissements, pour l’année prochaine, les tâches qui lui sont rattachées correspondent à une mission particulière, hors activité pédagogique, donnant droit à une Indemnité pour Mission Particulière (IMP), pour un enseignant de SVT et accordée par le Recteur après proposition du Conseil d’Administration et demande du Chef d’établissement.  En effet les tâches d’organisation, de gestion et de coordination qui sont directement liées à ce travail et cette responsabilité sont nombreuses et complexes et nécessaires au bon fonctionnement et à la sécurité de l’ensemble scientifique comme de l’équipe enseignante et technique dans l’intérêt des élèves et de la communauté éducative sous la responsabilité du Chef d’établissement.

        Tâches liées à l’équipe pédagogique et technique en SVT

 – Organiser le travail de l’équipe avec les Adjoints techniques de recherche et formation et les techniciens (ATRF et TRF) en fonction des emplois du temps et diffusion des informations.

– Recueillir les avis des collègues sur les matériels (choix, utilisations, comparaison…).

– Organiser l’ECE en terminale S et coordonner l’exécution de l’épreuve avec le personnel technique.

– Coordonner la mutualisation de protocoles d’expériences et d’activités dans l’établissement.

– Traiter les informations administratives relative à la discipline (inspection, chef d’établissement, département, région, rectorat).

– Gérer les échanges entre équipes, les entretiens professionnels liés aux ATRF et les petits conflits.

        Tâches liées à l’organisation et à la gestion du laboratoire

 – Mettre en place l’emploi du temps d’occupation des salles de TP.

– Faire des demandes de budget et gérer le budget obtenu.

– Solliciter auprès de l’établissement, du rectorat ou de la région une aide à l’achat de matériel coûteux.

– Passer les commandes de matériel après concertation et choix de l’équipe.

– Relever et signaler les travaux d’entretien, de mise en sécurité et d’incidents sur la sécurité des salles en particulier de TP et du laboratoire.

– Récupérer et suivre les déchets chimiques et recycler des matériels et matériaux.

– Assurer la gestion, l’inventaire et le renouvellement du stock et des matériels pour TP, produits et consommables ou pour le parc informatique.

– Vérifier le matériel commandé et l’enregistrer

– Organiser les salles et le suivi du matériel ExAO, en particulier le suivi des compatibilités avec le réseau informatique et l’évolution des logiciels.

– Assurer les mises à jour des logiciels utilisés avec prise en compte et retour des problèmes rencontrés avec les éditeurs.

– Tester des versions envoyées en démonstration par des éditeurs en logiciels informatiques ou kits.

– Organiser l’entretien du matériel avec le personnel technique.

– Organiser les réparations des matériels en particulier celles soumises à une entreprise spécialisée.

Cette liste exhaustive peut être utilisée une fois adaptée à la situation réelle de votre établissement.