«

Résultat : Enquête VIH/SIDA par l’APBG / Sidaction

Pourquoi cette enquête ?

La circulaire n° 2018-111 du 12-9-2018 indique que l’éducation à la sexualité est une démarche éducative qui vise à :

  • Apporter aux élèves des informations objectives et des connaissances scientifiques ;
  • Identifier les différentes dimensions de la sexualité : biologique, affective, culturelle, éthique, sociale, juridique.

Cette démarche s’inscrit dans la politique nationale de prévention et de réduction des risques : grossesses précoces non désirées, mariages forcés, infections sexuellement transmissibles, VIH/SIDA.

Cette circulaire préconise, au collège et au lycée, au moins trois séances annuelles d’éducation à la sexualité

Cliquer ici pour retrouver les résultats et l’analyse de cette enquête

En mars 2018, l’association Sidaction publie les résultats d’un sondage réalisé par Ifop-Bilendi auprès des jeunes entre 15 à 24 ans : 20% des jeunes s’estiment mal informés en 2018, soit une augmentation de 9 points par rapport à 2009.

Quelques chiffres cités dans la presse à la suite de l’étude :

  • Plus de 6 000 nouvelles contaminations chaque année en France ;
  • Près d’un jeune sur quatre pense qu’on peut guérir du sida.
  • Plus de 20% des jeunes interrogés n’ont pas reçu d’enseignement spécifique sur le VIH au collège ou au lycée.

43% des sondés ayant bénéficié d’une information sur le VIH/SIDA indique que l’intervenant était un professeur de Sciences de la vie et de la Terre (en baisse de 10 points depuis la dernière étude de 2009).

Le Sidaction est une association aidant la recherche et les malades à lutter contre le SIDA : www.sidaction.org