«

»

Bilan de l’enquête ECE 2018

Comme chaque année, l’APBG a réalisé une enquête sur les ECE 2018.

Nous tenons à remercier les collègues qui ont pris le temps de se plier à cet exercice, récurrent depuis plusieurs années maintenant, lors de cette période chargée de notre année scolaire. Nous vous invitons aussi à nous proposer vos idées de sujets (mise en situation, étape 1 et/ou des protocoles (trucs et astuces de labo…) car la banque des sujets doit être renouvelée régulièrement pour les prochaines sessions.

Cliquer pour avoir les résultats et l’analyse de l’enquête ECE 2018


En guise de bilan d’une enquête riche en enseignements, de par le nombre de sujets à traiter cette année et de part les nouveautés apportées à la mise à disposition des sujets comme à l’évolution de l’épreuve, voici quelques points à souligner suite à vos remarques :

  • La banque de sujets diffusée rapidement et nationalement et la passation de sujets différents par journée ou demi-journée ferme la porte aux rumeurs de tricherie, mettant les candidats sur le même pied d’égalité et limitant à de simples commentaires, les échanges entre élèves, quelque soit le média.
  • Les difficultés rencontrées par les équipes sont plutôt d’ordre organisationnel du fait d’un délai court entre la connaissance des 20 sujets académiques et l’épreuve, et des difficultés dans la mise en situation des candidats face au matériel pendant l’épreuve.

Aussi les demandes les plus récurrentes pour améliorer le déroulement de cette épreuve que défendra l’APBG sont :

  • de veiller à un respect du calendrier pour la diffusion de la banque nationale et des 20 sujets choisis pour l’épreuve, les 20 sujets devant être reçu au minimum 4 semaines avant l’épreuve pour permettre une préparation (commande ; réception ; tests) dans de bonnes conditions.
  • que les 20 sujets soient fournis dans leur entièreté (sujet + fiche labo et fiche protocole) pour faciliter le choix par les équipes en toute connaissance.
  • de limiter la passation à trois candidats par évaluateur et préciser sur les fiches laboratoire la mise en œuvre du matériel lors des différentes étapes de l’épreuve (sur table, à fournir, secours…) afin de ne pas mettre en défaut les candidats et de faciliter leur évaluation.
  • de préciser lorsque des sujets mettent en jeu plusieurs manipulations (observation ou protocole + numérique) comment chaque manipulation doit être prise en compte dans l’évaluation de la réalisation (aides majeure/mineure), de la production et de l’exploitation (étape 3 et 4).